comment adopter facilement le végétalisme (Véganisme)

0
11

Le végétalisme, ou véganisme, peut sembler difficile à adopter pour certaines personnes. La consommation de la viande et des autres produits d’origine animale est fortement ancrée dans la plupart des cultures à travers le monde. Les éliminer entièrement de notre vie peut être effrayant au premier abord. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour réussir sa transition et adopter une alimentation végétalienne facilement.

 

1- Avoir la motivation pour embrasser le véganisme :

Migrer vers une alimentation végétalienne est un énorme changement dans la vie d’un omnivore. Il est donc indispensable de le faire pour les bonnes raisons. Certaines personnes le font par amour pour les animaux, d’autres s’y sont intéressées pour protéger l’environnement, tandis que certaines personnes adoptent le véganisme pour améliorer leur santé. Avoir un objectif en tête vous aidera à conserver votre motivation tout au long de votre aventure. Il est toutefois important de préciser qu’être végétalien n’implique pas uniquement la consommation d’aliments bons pour la santé. Les végétaliens sont aussi susceptibles de manger des aliments trop sucrés, trop gras ou trop salés.

2- Ne pas brûler les étapes :

Devenir végétalien(ne) demande une véritable période de transition. Commencez d’abord par réduire votre consommation de viandes, puis éliminez petit à petit la viande rouge. Vous pourrez ensuite, progressivement, éliminer la viande blanche. Certaines personnes trouvent qu’il est plus facile de s’avancer vers le végétalisme, en adoptant d’abord le pescatarisme. Ce régime alimentaire consiste à manger des produits de la mer (poissons et crustacés), du miel, des œufs et des produits laitiers.

La prochaine étape consiste à devenir végétarien, c’est-à-dire de consommer des produits laitiers, du miel et des œufs. Ce n’est qu’à la dernière étape du processus que vous adopterez le végétalisme. Bien sûr, certaines personnes sont capables de se passer de toutes ces étapes, mais avancer progressivement vous apportera de meilleurs résultats à long terme.

3- S’informer sur le végétalisme :

N’hésitez pas à regarder des documentaires et là lire des livres sur le végétalisme, afin d’acquérir le plus d’informations possibles. Il est aussi conseillé de rejoindre des communautés de personnes ayant de l’expérience sur les réseaux sociaux.

4- Se donner les moyens de réussir :

Cherchez des idées de recettes sur YouTube et sur Pinterest. Vous remarquerez que la nourriture végane peut être délicieuse et peu onéreuse.

5- Ne pas trop se mettre la pression :

Il y aura sans doute des jours où vous aurez une baisse de motivation. Si vous craquez, ce n’est pas grave. La transition peut prendre un certain temps, donc ne soyez pas trop durs envers vous-mêmes si vous trichez de temps en temps. De plus, le véganisme n’est absolument pas une obligation.

6- Adopter une alimentation équilibrée :

Variez votre alimentation afin de ne pas souffrir de carences en vitamines, en minéraux et en protéines. Documentez-vous sur la composition des aliments que vous mangez, et demandez des conseils à votre nutritionniste, en particulier lorsqu’il s’agit de la vitamine D et de la vitamine B12, qui sont assez difficiles à trouver dans les aliments d’origine végétale.

7- Ne jamais négliger les protéines :

Misez sur les légumineuses, le brocoli, les noix, les champignons et la tomate séchée au soleil, pour le faire le plein de protéines.

8- Lire les étiquettes :

Lisez toujours les étiquettes des aliments que vous achetez. Certains peuvent contenir des produits d’origine animale. C’est par exemple le cas pour certaines confiseries contenant de la gélatine.

9- Favoriser les aliments riches en fer :

Le végétalisme peut entraîner une carence en fer et une anémie à certaines personnes, en particulier chez les femmes souffrant de règles abondantes. Pour cela, n’hésitez pas à manger des lentilles, des bananes, des pommes, du cresson, des raisins secs et des olives. Ces aliments font partie des meilleures sources de fer d’origine végétale.

 

10- Apprendre à utiliser des substituts :

Adopter le végétalisme n’est pas une raison de vous priver de vos aliments préférés. Par exemple, certains champignons, en particulier les cèpes, imitent très bien la saveur de la viande.

La levure nutritionnelle est non seulement riche en vitamine B12, mais elle imite très bien la saveur du fromage.

Vous pouvez aussi concocter de savoureux gâteaux, en remplaçant les œufs par de la banane écrasée, de la compote de pommes ou encore des graines de chia, pour obtenir une saveur plus neutre.

Pour ce qui est du lait, il existe une multitude de substituts intéressants, en passant par le lait d’amande, de riz, de pois chiches, de noix de cajou, de soja, etc.

Si vous ne souffrez pas d’allergie ou d’intolérance au gluten, vous pouvez préparer du poulet végétalien en utilisant du seitan.

Vous pouvez également calmer vos envies de poissons en incorporant des algues à votre alimentation. Il existe d’ailleurs une multitude de recettes véganes de sushi que vous pourriez déguster.

 

LEAVE A REPLY